Jean Paul AURIAC

Photo JP AURIACPENTAX ImageDSCN0607

LE LOUP DE RETOUR : PEUR ANCIENNE OU DANGER REEL ?

 

Le loup est à nos portes ; l’un d’eux a été identifié de façon certaine dans le département voisin du Lot et… l’animal peut parcourir 100km en une seule nuit.

On entend beaucoup actuellement la colère des bergers de montagne après les attaques de plus en plus nombreuses sur leurs troupeaux. Les loups, quelque 300 en France actuellement, se sont organisés en meutes, mais les troupeaux ont aussi fortement grossi : parfois plusieurs milliers de moutons pour un seul berger ; d’où vraisemblablement les problèmes, alors que les choses se passent plutôt bien en Espagne, en Italie et au Portugal.

Chez nous en Périgord, que peut on redouter quand le fauve aura reconquis son territoire ?

Pendant 30 ans, Jean Paul Auriac a fait parler les anciens, et a donc recueilli de multiples témoignages sur le comportement de l’animal. Puis il a été à la rencontre de la bête, dans le Mercantour, mais aussi dans les forêts du Québec ; il a côtoyé les scientifiques mais aussi les Amérindiens et les anciens d’Afrique, qui vivent au quotidien avec le loup et les autres animaux sauvages.

Un diaporama retrace toutes ces années : une première partie constituée de photos anciennes évoque les témoignages des anciens du Périgord ; la suite est consacrée au Mercantour, avec les loups actuels, dans le parc, mais aussi en liberté dans la montagne. La fin retrace le retour de l’animal en France et les mesures prises pour maîtriser la situation.

Partant de sa propre expérience et des témoignages recueillis, Jean Paul Auriac a à cœur, sans nier les problèmes réels qui se posent actuellement en zone de montagne, de rappeler les liens particuliers qui existaient parfois entre la bête sauvage et certains de nos anciens restés en contact étroit avec la nature, des liens qui existent toujours avec les peuples « indigènes », dans les différentes régions du monde.

Journaliste bien connu en Bergeracois et au-delà, Jean-Paul Auriac s’est fait collecteur de mémoire et passeur d’histoires. Ce conteur chaleureux en a tiré 2 ouvrages : « C’était le temps des loups » et « C’était le temps des bois », qu’il a dédicacé à l’issue de sa conférence.